Entrez dans la collection, exotique et troublante, des « miribilia » de Nicolas Roger.

 

Série « Cabinet des réflexions »

 

Vanité au violon et appareil photographiqueAux XVIe et XVIIe siècles, les “cabinets de curiosité” regroupent des collections d’objets rares et merveilleux.
Dans cette veine, le “cabinet des réflexions” de Nicolas Roger rassemble les visions déformées d’œuvres célèbres dans l’histoire de l’Art, d’animaux étranges, de fleurs exotiques et autres objets divers. Collection hétéroclite autant que travail de mémoire, cette série est un véritable miroir de la personnalité de l’artiste.

Les reflets difformes ainsi créés nous interrogent, nous interpellent, offrant une vision fantastique, tour à tour inquiétante et merveilleuse, d’un monde qui oscille entre réalité et fantasme.