Lieux abandonnés

 

Contrairement aux apparences, l’être humain est très présent dans les photographies de Nadir Merkal.

La vie est là, suspendue, figée dans le temps, rappelée à notre regard par un détail : une poupée, une paire de chaussures, une poêle abandonnée sur un plan de travail, un graffiti sur un mur…

L’homme est passé par là, a vécu, avant de disparaître, parfois dans l’urgence, laissant derrière lui des fragments de son histoire.

Le photographe se fait le témoin de ces traces de vie, de ces reliefs du passé, laissés à l’abandon, oubliés, égarés.

De l’histoire personnelle à la friche industrielle, Nadir Merkal devient le messager de ces fantômes silencieux.

Découvrir les photographies de l’artiste