Mon challenge 2019 : apprendre à mieux communiquer sur les réseaux sociaux

Être à son compte, c’est être multitâches. Ça tombe bien, c’est aussi une faculté nécessaire au métier d’agent. 

Comme bon nombre de personnes de ma génération, je sortais du lycée quand j’ai découvert les réseaux sociaux. D’un usage très personnel – et pour autant pas toujours très privé dans les premières années – j’ai vite opéré un virage à 180° en montant mon entreprise. Les réseaux sociaux peuvent être très chronophages, et mon temps est précieux.

J’ai donc commencé à privilégier ma communication professionnelle, notamment via Facebook et Instagram, qui sont parmi les réseaux les plus utilisés, sans pour autant maîtriser tous les codes de la communication web et RS. J’ai fait comme je fais toujours : je me suis lancée dans l’expérience en faisant ce qui me semblait pertinent et cohérent.

J’ai aussi ouvert un compte Twitter, une chaîne Youtube, un compte Pinterest, sans pour autant avoir le temps de les utiliser. Sur Twitter, où je m’efforce d’être un peu active, je n’ai que très peu de retours. Les 2 autres réseaux sont pour ainsi dire inactifs.

A l’été 2018, j’ai profité de la présence de mon #superstagiaire (rappelez-vous : son billet de blog de fin de stage m’avait émue aux larmes) pour réfléchir à une meilleure définition de mes réseaux sociaux, pour les utiliser avec plus de pertinence et proposer du contenu intéressant pour mon audience, mais aussi, évidemment, pouvoir éventuellement attirer quelques nouveaux clients.

Mais il aura fallu attendre ce début d’année pour que les astres s’alignent : Joanne Tatham – coach d’empowerment pour les femmes entrepreneures – et Marion de La Cancanneuse – spécialiste webmarketing ont toutes les deux proposé des challenges pour améliorer sa présence sur les réseaux sociaux.

L’opportunité était trop belle, et j’ai commencé le travail par Instagram, grâce au challenge #mapetiteentreprise2019 de Marion.
Je m’interroge sur la pertinence de conserver mon compte Twitter.
En l’absence de matériel décent, j’essayerai de proposer du contenu un peu ludique sur Youtube, sans chercher à faire des choses trop sérieuses comme les interviews dans lesquelles je m’étais engagée.

Pinterest m’intéresse énormément. Ça tombe bien, Julia du blog I don’t think, I feel propose depuis peu une formation appelée « Pinterest Secret Sauce« .

Pour le reste, seul l’avenir saura dire la façon dont ma communication évoluera. Je constate simplement qu’en interagissant plus et de façon plus régulière, j’obtiens très vite des contacts pertinents.

Et pour conclure cette note de blog, je vous laisse justement avec une nouvelle vidéo publiée sur Youtube :